© 2019 par David Maerten

  • Facebook Social Icon

 

Infirmier diplômé en 1997, j'ai commencé à travailler dans un service de psychiatrie fermé, puis dans une unité de réhabilitation pour patients schizophrènes où j'ai participé au développement et à l'animation de groupes d'entraînement des habiletés sociales pour des patients psychiatriques chroniques.

Après un bref passage en service de gynécologie, j'ai travaillé ensuite dans des services de pédiatrie et néonatologie, où nous avons pu créer et mettre en place, avec deux de mes collègues, la prise en charge de la douleur chez l'enfant.

Après 9 ans d'infirmier hospitalier, je me suis tourné vers le libéral, activité que j'exerce toujours actuellement, en diminuant progressivement mon temps de travail, pour me consacrer pleinement à l'hypnose.

 

 

Au cours de mon parcours professionnel, j'ai envisagé de devenir sage-femme. On qualifie de maïeuticien l'homme qui exerce ce métier. Ce terme vient de la maïeutique, une des 4 théories de la connaissance selon Socrate.

Pour des raisons personnelles, ce projet n'a pas abouti mais j'ai toujours su que ce choix avait une importance surtout dans sa dénomination : maïeutique, qui pour moi avait tout son sens.

 

Ma première approche de l'hypnose s'est faite en service de pédiatrie en hôpital avec un médecin spécialisé en hypnose qui le pratiquait sur les enfants dans le cadre de la prise en charge de la douleur.  Malheureusement, à cette période, aucune formation n'était disponible pour les infirmiers.

C'est seulement en 2015, par une circonstance bien heureuse que  l'hypnose a de nouveau croisé ma route. J'ai participé à une session  découverte qui m'a amené à poursuivre dans différentes formations en hypnose éricksonienne, moderne et classique.

Je me suis aussi aperçu que cette envie de devenir maïeuticien venait d'aboutir... Pas dans le sens de la parturition, quand une femme donne naissance à un bébé mais de celui d'accoucher les esprits, c'est à dire de faire découvrir à l'interlocuteur des vérités qu'il porte en lui.

J'en suis venu à repenser à ce que nous disait souvent un de mes formateur en hypnose :"nous avons une mission à accomplir sur cette terre, le tout est de pouvoir la trouver et la mettre en œuvre".

J'ai le sentiment d'avoir trouvé la mienne.